Le gâteau nantais – Histoire


Inventé vers 1820 par un maître fouacier de la Cité des Ducs, le gâteau nantais est inscrit dans la tradition pâtissière de la ville. A l’époque, les quais de la Fosse ou l’Ile Feydeau accueillent les délices des Antilles : sucre de canne, rhum ambré, vanille bourbon. Ce dessert luxueux, servi par les maîtresses de maison à leurs invités, a fini par sombrer dans l’oubli avant d’être relancé par la biscuiterie LU de 1910 à 1972. Depuis, pâtissiers et cuisiniers nantais s’en inspirent pour l’adapter ou le servent dans sa version la plus classique. C’est une valeur sûre !

Liker, Partager, Commenter

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur twitter
Sur Twitter
Partager sur pinterest
Sur Pinterest
Partager sur email
Par Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Envoyer un message